Accueil Back-Ground Multiplicité ethnique de Ji-Herp: Une force ?

Multiplicité ethnique de Ji-Herp: Une force ?

22 min lues
0
0
146
9474f00476f5d24d092542e4b01a41f8

Ji-Herp à une spécificité qui peut le rendre complexe si on l’utilise comme une force : La multiplicité des races et ethnies.

En effet, Ji-Herp possède 4 ethnies humaines, 4 ethnies elfiques, les Nains, 2 ethnies féériques, 2 ethnies félidées, les Métamorphes, les Klotians, les Hommes-Dragons, les Vampires, les Loup-garous, les Anges des Enfers et les Anges de la Lumière, auxquels se rajoutent 2 alternatives : les Éternels et 2 types d’esprits. Ce qui nous fait 23 races/ethnies incarnables… Autant dire énormément de possibilités à multiplier par les 12 classes sociales ! Il faut vraiment en vouloir pour ne pas avoir un personnage unique à Ji-Herp.

Cependant, nous allons parler ici des races et ethnies à proprement parler. Celles qui vous complexifie le back-ground et les rôle play. Cet article ne parlera pas directement des Esprits, Eternels, Loup-garous, Anges et Vampires, qui appartiennent aux races précédentes. Lors du choix d’une de ces « races », il conviendra de définir la race/ethnie de naissance/éducation.

Les langues

C’est un point rarement joué dans les JDR, qui préfèrerons mettre à disposition une langue commune. Je n’aime pas ça, c’est une solution de facilité qui gâche la richesse du jeu. Donc, dans mon mastering, j’ai rajouté des langues au BG initiales. J’ai également imaginé un accent et une manière de parler. C’est pour moi un détail très important pour que le jeu ai du relief. Et, petit bonus, ça peut donner de jolis quiproquos et rebondissement scénaristiques. Je vous conseille d’aller lire l’article sur les langues que j’ai ajouté à Ji-Herp.

Les langues c’est, pour moi, un plus pour tout JDR. Chaque session de jeu se passe dans un monde et comme dans la réalité, ces mondes sont vastes et par extension très diversifiés. Il y a bien sûr toutes les traditions et croyances, qui vont permettre de donner de l’exotisme ou au moins un dépaysement, mais n’oublions pas que les personnages se parlent entre eux et que les JDR sont des jeux d’imagination. Lors d’un RP, comment faire la différence entre un Haut-Félidé et un Elfe ? A quoi ça servirai de choisir telle ou telle race, si ce n’est pour être différent et apporter un plus à la compagnie. Les caractéristiques ? Les attributs ? Bonus/Malus ? Sans les us & coutumes et les langues, le personnage devient qu’un amoncellement chiffres… Une suite arithmétique à laquelle on va vainement tenter de donner vie. Quand vous êtes marseillais, vous êtes fier de votre accent, non  ? Quand vous êtes bretons, vous êtes fier de votre langue, non  ? Alors pourquoi n’en serait-il pas de même dans les JDR ? Surtout que ces derniers sont plus diversifiés que notre vrai monde. Mettez l’accent et des mots étrangers, ça facilitera l’immersion et l’individualité.

 Les us & coutumes

J’ai déjà rédigé un articles reprenant les moments de l’années, les fêtes et traditions des Salurites. Un calendrier à mettre dans les parties pour toujours plus de relief. J’en ferai peut-être d’autres pour les autres ethnies humaines ou non-humaines.

Comme pour les langues, ces moments festifs sont des plus pour les parties. Une excuse pour casser la routine et rajouter des détails inattendus. Imaginez que vos PJ arrivent le 9 Juillet dans une région dominée par les Salurites, c’est le festival des marchands. Réduction des prix uniquement ce jour pour célébrer Quirios. C’est les soldes, en sorte ! Ils finiront par s’intéresser aux fêtes locales, vous verrez…

Ces us & coutumes peuvent être de drôles de moments au sein du groupe… Comme les Ekashites sont un peuple pacifiste et respectant la nature, je les ai imaginés à forte proportion végétarienne. Les moments où ils mangent de la viande c’est uniquement pour la régulation si certain animaux viennent à rompre l’équilibre, ce qui n’est pas souvent. Ou encore si des cueilleurs se font attaquer lors d’une session de cueillette. Imaginez cette philosophie face à un Salurite, dont la tradition culinaire passe automatiquement par une viande. Le choc des cultures ! On n’y pense pas à ces détails… Et pourtant le personnage a eu une vie avant l’aventure. Il a eu une éducation religieuse (article à lire ou relire), l’apprentissage de notions de savoir vivre et de politesse, l’instruction philosophique… Bref ! Autant de détails qui le rende unique. Et il est extrêmement rare que les joueurs choisissent les mêmes races/ethnies, il y aura donc forcément des confrontations d’idées à un moment.

J’ai déjà rédigé un article  sur les différentes races et ethnies, je vous conseille de le lire ou de le relire, afin de vous rendre compte de leur différences. Il est bon à savoir que des races comme les Elfes-vert et les féeries, les Ekashites ne feront pas de mal à un animal sauf s’ils y sont contraint (défense), que des races comme les Félidés, les féeries, les Ethites et les Arouns ne feront pas de mal à un esprit ou un élémentaire (sauf sous la contraintes, toujours…), que les Ethites, les Yatsuraï, les Arouns et les Haut-Félidés mettent la fierté en premier et empêcherons les membres du groupes de faire des choses allant contre les lois ou l’honneur. C’est autant de détails à réfléchir avec le conteur, car chaque spécificité est autant une richesse qu’un désavantage.

Il en va de même pour les religions. L’article que j’ai mis à disposition sur ce sujet est juste un survol des religions principales sur le monde de Ji-Herp. N’hésitez pas à solliciter votre MJ pour qu’il vous détail les dogmes et usages des religions que vous connaissez et surtout de celle(s) que vous pratiquez, car ces dernières on une forte influence sur la manière de jouer un personnage. C’est une autre richesse du jeu.

Les classes sociales ont aussi une part à prendre dans votre vie. Elles altèrent votre vision du monde et sont un autre domaine d’éducation. Un marchand ne considérera pas les autres de la même manière qu’un combattant. Le premier jugera que l’intellect est ce qu’il y a de plus important, alors que le second prônera la force et la résistance physique. Imaginez les débats entre un Elfe marchant et un Aroun guerrier… Haut en relief…

L’esthétisme

Ce qui est le plus visible quand on arrive dans une région. On reconnaitra un navire yatsuraï vis à vis de celui des Arouns et il en ira de même pour la manufacture d’armes et d’armures, de tissus et du travail du cuir, de la vaisselle et des constructions. Imaginez un navire Ethite qui arrive dans une ville portuaire du Sud d’Aséan… Ces beaux vaisseaux sculptés et bariolés, ou ceux des Arouns, sculptés à l’image de créatures effrayantes, comme leur casque. Imaginez vos personnages n’ayant jamais quitté Aséan et trouvant le corps d’un riche érudit Ethite et de ses gardes du corps, morts dans un tombeau sur Aséan alors qu’il procédait à des fouilles. Décrivez bien les habits de l’érudit, fait de tissus très colorés et brodé de fils d’or et d’argent, brillant et cliquant, ou les cimeterres des gardes, larges et à l’étrange équilibre. Tout ça est à prendre en compte dans votre mastering. Ji-Herp est un JDR mort-né, comme on dit. Il a de nombreuses possibilités, mais les suppléments n’ont pas eu le temps d’être édité, laissant le travail du détail du BG du monde dans la responsabilité des MJ. Quelle chance !!!

Petit conseil aux MJ et joueurs

Je me rappellerai toujours comment les principaux protagonistes de « Pug, l’apprenti » (R.E. Feist) se perdaient en débat sur un bateau échoué sur la côte, à essayer de comparer le bateau, les habits, les épées et les arcs des étrangers :

« Algon se pencha en avant. Ce sont des arcs recourbés, comme ceux qu’utilisent les traqueurs keshians. » _ Carlin écarta les bras. « Kesh ne règne plus sur ces terres depuis des années et à l’époque où nous connaissions leur empire, ils n’utilisaient que de simples arcs de frêne ou d’if. » _ Algon, interrompit, parlant avec passion : « Ils ont un secret de fabrication qui leur permet de faire des arcs dans ce genre-là avec du bois et de la corne. Ils sont petits, mais ils ont une grande puissance, même s’ils ne sont pas aussi puissant qu’un arc long. Ils ont une portée impressionnante. »

Imaginez vos joueurs ou vos collègues de jeu en train de débattre sur des objets trouvés lors d’une fouille. Les parties sont tout de même beaucoup plus sympa avec ce genre de discussion, non ?

Ne faites pas dans la simplicité ! Du Jeu De Rôle c’est jouer un… Rôle. Donc pourquoi faire comme un simple jeu de plateau à la Descent ? Ce n’est pas une succession de quêtes, mais belle et bien l’évolution d’un personnage à qui on essaie de donner le plus de réalisme et d’individualité. Il doit être unique, car il n’est pas que de simples coups de crayon sur une feuille… Lors de la création de votre personnage, pensez à tout ça. Comment est-il habillé ? Il a sûrement un accent, comment est-il ? Est-il atténué ? Volontairement ? Quelles sont ses traditions, croyances et habitudes ? Tant de chose qui vont donner du relief. Prenez le temps de voir ça avec votre MJ, c’est lui le plus à même de vous dire comment est la région dans laquelle vous avez grandi. Quelles étaient les traditions, croyances, politesses, coutumes, habillages, nourritures… Bref ! Un personnage, ça se créé à deux ! Et s’il est déjà construit et que ça fait un moment que vous le jouez ? Ben il n’est pas trop tard ou y remédier. Voyez avec votre MJ pour lui donner ces petits détails qui vont faire qu’il portera les traits de sa région de naissance, ce qui peut donner des moments intéressant lors des parties. N’hésitez pas à reprendre le questionnaire de création de personnage. Les 50 questions vont réellement vous aider à le construire et lui donner du relief. Même s’il est déjà construit depuis un moment, ça vaut toujours le coup de voir si on s’est éloigné du RP de base. Mon personnage est-il encore celui que je voulais qu’il soit à la création ? C’est bien aussi de se mettre des moments de bilan ou des remises en question. Bref ! Mettez de la vie, du relief et de la différence ! Mettez du beurre dans les épinards !

N’hésitez pas à en discuter ci-dessous, dans les commentaires. Voir même de nous décrire votre personnage et pourquoi le pensez-vous unique ? A vos claviers ;)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Back-Ground

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Idée de Back-Ground: Le massif de Cyklon

LE MASSIF DE CYKLON Cyklon est une province montagneuse située dans la partie centrale d&r…