Accueil Back-Ground Comment sont perçuent les classes sociales dans chaque ethnie/race ?

Comment sont perçuent les classes sociales dans chaque ethnie/race ?

69 min lues
2
0
268
Green_horde_survivors

Ca y est ! Le choix du jeu est fait et c’est tombé sur Ji-Herp ! C’est nickel ! Le MJ vous demande de faire un préchoix sur votre race et classe sociale ? Ok ! Mais Ji-Herp possède tout de même 23 races jouables et 12 métiers… Je fais comment pour m’en sortir moi ?!

Deux choix ! Voir directement avec le MJ, car c’est lui qui va masteriser et lui-seul qui sait comment il perçoit chaque races et CS. Mais on peut également commencer un peut à défricher ici. Si des questions s’en suivent, vous pourrez les poser à votre MJ ou en bas de cet article.

Nous n’allons pas parler ici du choix d’une Classe Sociale vis à vis des attributs que vous aurez tirez au dés, j’ai déjà détaillé ça dans un autre article. Ici, il s’agira de faire le lien avec le RP et le BG des personnages, quelle est la vision de tel ou tel métier dans leur ethnie/race d’origine.

Ici, on va procéder de la sorte : Je vais donner un rapide descriptif de la race en deux ou trois lignes, puis mettre les classes adaptées  et à éviter, tout en expliquant pourquoi. Choisir un PJ ne se fait pas à la légère, vous avez raison de prendre le temps de vous renseigner.

Voici une légende de lecture rapide :

  • Très adapté.
  • Ni plus, ni moins.
  • A déconseiller.

Les Sularites : C’est l’équivalent de notre occident au moyen-âge. Peau blanche, de taille moyenne et et cheveux généralement brun. Il vivent selon une civilisation oscillent entre l’antiquité romaine et le haut moyen-âge occidental. C’est un peuple caractérisé par la quête de pouvoir, en règle générale par la conquête de territoires, le commerce et la religion (principalement de l’Eglise de la Lumière).

  • Guerrier : Comme c’est un peuple combattant et conquérant, leur civilisation passe pas mal par les armes.
  • Chevalier : Comme Guerrier, c’est une CS qui leur va bien, surtout sur le point de la féodalité, soit à un noble, soit à une religion, surtout la Lumière.
  • Maraudeur : Il existe bien sûr des maraudeurs chez les Sularites, mais cette CS y est souvent mal vue. En effet, vivre hors de la société, limite à l’état sauvage est pointé du doigt par cette civilisation, surtout que cette CS est souvent proche des Elfes et des peuples des forêts, ce qui en fait de possibles mauvaises personnes, car trop proche du panthéon du Chaos et des peuples dits « primitifs ».
  • Voleur : Peu de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peu de civilisation les tolère. Ils amènent la mort.
  • Marin : C’est une profession nécessaire pour ce peuple très tourné vers le commerce et la guerre. la manière dont il sera perçu dépendra de son corps de métier : Plus commerce, militaire ou piraterie ?
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les information et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les Sularites, à partir du moment où ils représentent l’Eglise de la Lumière. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communique avec Dieu.
  • Mages : Chez les Sularites, c’est la CS à éviter. La magie est une apparition du Chaos et donc non tolérée par l’Eglise de la Lumière. Même s’il existe des écoles de magie, c’est pour être mieux surveillé et contrôlé.

Les Ethites : C’est un peuple qu’on pourrait comparer aux peuples arabes de notre moyen-âge. De taille moyenne, ils ont la peau plutôt foncée et des cheveux et yeux noir. Qu’il soient sédentaire ou nomade, c’est un peuple pacifique et tourné vers les domaines intellectuels, l’art et le commerce. Il vénèrent principalement une branche moins dure de la Lumière, mais se tournent aussi de temps vers les cultes du Chaos ou de l’Ordre.

  • Guerrier : Ce n’est pas un peuple qui donne peu d’importance au combat. Mais ils ne sont pas en reste sur ce domaine.
  • Chevalier : Il y a très peu de combattants qui vouerons leur vie à des dieux. Par contre, beaucoup des combattants font allégeance à des nobles ou des représentants de communauté.
  • Maraudeur : Les pisteurs et autres maraudeurs sont appréciés, car ils sont les vigiles face aux voisins Sularites et donc les garant d’une certaine tranquillité de vie. Leur habitude de contactes avec les peuples chaotiques ou magiques en font aussi un point fort.
  • Voleur : Peu de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peu de civilisation les tolère. Ils amènent la mort.
  • Marin : C’est une profession nécessaire pour ce peuple très tourné vers le commerce et la culture. La manière dont il sera perçu dépendra de son corps de métier : Plus commerce, militaire ou piraterie ?
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les information et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les Ethites. C’est auprès d’eux qu’on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communique avec Dieu. Ils sont souvent dans les conseils de gestion de communautés.
  • Mages : La magie est apprécié chez les Ethites, voir même recherché pour la connaissance et le savoir de ceux qui la manipule.

Les Eckashites : On peut les comparer à un mélange entre des africains et des indiens. Leur peau est très sombre, leur cheveux et leurs yeux sont clair et les hommes sont chauves. De taille moyenne, c’est un peuple très pacifiques et isolé des autres peuples humains. Très proche de la nature et des dieux du Chaos, c’est un peuple plus tourné vers la contemplation et l’intellect.

  • Guerrier : C’est un peuple très peu tourné vers le combat. Comme leur continent d’origine est plutôt dangereux, c’est un domaine qui n’est tout de même pas mis de côté. Mais le combat pour le plaisir est peu apprécié.
  • Chevalier : C’est là que se trouvent la majorité des combattant. Les dieux prennent une grande place dans leur civilisation et ils trouvent normal de se battre pour ce que leurs dieux veulent.
  • Maraudeur : Les pisteurs et autres maraudeurs sont appréciés, car ils sont les vigiles face aux voisins Félidés, ainsi que la faune sauvage de la jungle et donc les garants d’une certaine tranquillité de vie. Leur habitude de contactes avec les peuples chaotiques ou magiques en font aussi un point fort.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent la mort.
  • Marin : C’est une profession nécessaire. la manière dont il sera perçu dépendra de son corps de métier : Plus commerce, militaire ou piraterie ?
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécié et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les Eckashites. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie est apprécié chez les Eckashites, voir même recherché pour la connaissance et le savoir de ceux qui la manipule.

Les Yatsuraï : C’est un subtile mélange entre les peuples asiatiques de notre monde. De petite taille, cheveux et yeux noir et peau clair, c’est un peuple oscillant entre maîtrise de soit et art de la guerre. Cette civilisation est régit par un nombre important de dogmes et coutumes très restrictives.

  • Guerrier : C’est un peuple très peu tourné vers la guerre. Cependant, ils la voient comme un art à maîtriser et non comme une expression de violence.
  • Chevalier : Là, on touche au fameux samouraï, avec sa suite d’us et coutumes très caractéristiques.
  • Maraudeur : Il existe bien sûr des maraudeurs chez les Yatsuraï, mais cette CS y est souvent mal vue. En effet, vivre hors de la société, limite à l’état sauvage est pointé du doigt par cette civilisation.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent la mort et le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent la mort et le chaos. Cependant, les assassins Yatsuraï sont parmi les plus craint au monde.
  • Marin : C’est une profession nécessaire. la manière dont il sera perçu dépendra de son corps de métier : Plus commerce, militaire ou piraterie ?
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les Yatsuraï. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie est source de méfiance chez les Yatsuraï, car elle frôle de trop près avec les démons et les esprits. Ces derniers sont neutres pour cette ethnie, mais, même s’ils font parti du quotidien, ils sont craint. Ce qui en fait une CS ambigüe.

Les Aroun : C’est l’équivalent de nos nordique du moyen-âge. Grand, blond ou roux, fort et fier. C’est un peuple très dirigé par des croyances et des influences issues des contes et légendes anciennes.

  • Guerrier : C’est un peuple très peu tourné vers la guerre. Cependant, ils la voient une fin en soit. Chaque comme doit mourir l’arme à la main, avec courage et dévotion.
  • Chevalier : Il n’y a pas vraiment de chevalier, car quiconque combat, croit déjà en un idéal.
  • Maraudeur : Les guides et les chasseurs ont une place de choix dans les clans.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. C’est la perfidie incarnée.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils manquent d’honneur.
  • Marin : Les marins Arouns font partis des meilleurs dans leur profession.
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie est source de respect chez les Arouns, car elle frôle de trop près avec les esprits. Ces derniers sont neutres pour cette ethnie, mais, même s’ils font parti du quotidien, ils sont craint. Ce qui en fait une CS ambigüe.

Les Elfes dryas (Elfes vert/Sylvain) : C’est un peuple à la longue vie (plus de 200 ans), lente et basé sur la contemplation. Ils sont de petites tailles et la couleur de leur peau, yeux et cheveux dépendra de leur région de naissance et de la génétique. C’est un peuple pacifique, à partir du moment où on respecte la nature et la vie.

  • Guerrier : De part sa réticence à la violence, cette CS existe uniquement au niveau militaire.
  • Chevalier : Les dieux du Chaos et de l’Ordre faisant partie intégrante de leur vie, certain vouent leur corps et leur vie à défendre les précepte des dieux.
  • Maraudeur : C’est une classe très prisée chez les sylvains. Ils sont les yeux et les oreilles du peuple, mais également une force de dissuasion lors d’intrusion, notamment d’Humains.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils retirent la vie, sans que les dieux l’ai décidé. Ils outrepassent donc les devoirs donné aux vivants.
  • Marin : C’est une profession inexistante chez les sylvains. Il serait impensable que l’un d’eux quitte la terre mère.
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les sylvains. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie est omniprésente chez ce peuple et fait partie intégrante de leur vie.

Les Elfes blanc : C’est un peuple à la longue vie (plus de 200 ans), lente et basé sur la contemplation. Ils sont de petites tailles et la couleur de leur peau, yeux et cheveux dépendra de leur région de naissance et de la génétique. C’est un peuple pacifique, à partir du moment où on respecte la nature et la vie. Vivant de manière troglodyte, ils ont tendance à oublier leur nature elfique en faveur d’habitudes plus humaines.

  • Guerrier : De part sa réticence à la violence, cette passion du combat à du mal à émerger. Mais le changement de leur habitudes lui donne petit à petit une place.
  • Chevalier : Les dieux du Chaos et de l’Ordre faisant partie intégrante de leur vie, certain vouent leur corps et leur vie à défendre les précepte des dieux.
  • Maraudeur : Les maraudeurs sont utiles, mais ils n’ont pas l’importance que leur donnent les sylvains.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils retirent la vie, sans que les dieux l’ai décidé. Ils outrepassent donc les devoirs donné aux vivants.
  • Marin : C’est une profession inexistante chez les elfes blanc. Il serait impensable que l’un d’eux quitte la terre mère.
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les elfes blanc. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie est omniprésente chez ce peuple et fait partie intégrante de leur vie.

Les Haut Elfes (elfes gris) : C’est un peuple à la longue vie (plus de 200 ans), lente et basé sur la contemplation. Ils sont de taille moyenne et la couleur de leur peau, yeux et cheveux dépendra de leur région de naissance et de la génétique. C’est un peuple fier, très territorial, hautain et puissant. Il dispose d’une grande puissance militaire et d’un intérêt certain pour le pouvoir.

  • Guerrier : De part sa réticence à la violence, cette passion du combat à du mal à émerger. Vivre pour le combat est vécu comme un manque de maîtrise de soit.
  • Chevalier : Les dieux du Chaos et de l’Ordre faisant partie intégrante de leur vie, certain vouent leur corps et leur vie à défendre les précepte des dieux ou des nobles. Le combat pour une cause est très bien perçue par ce peuple.
  • Maraudeur : Les maraudeurs sont utiles, mais ils n’ont pas l’importance que leur donnent les sylvains.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils retirent la vie, sans que les dieux l’ai décidé. Ils outrepassent donc les devoirs donné aux vivants.
  • Marin : Les Haut Elfes favorisent le commerce. Ils sont donc la seule ethnie elfique à quitter la terre ferme pour aller commercer avec les autres peuples.
  • Artisan : Un métier noble mais où on ne gagne pas bien sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les haut elfes. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie est omniprésente chez ce peuple et fait partie intégrante de leur vie.

Les Vendors : C’est un peuple particulièrement énigmatique et vivant reclus dans une cité où nul ne peut y entrer. Ils maintiennent ainsi un certain mysticisme autour de leur existence. Ils sont plus grands que les autres Elfes et plus charismatique.

  • Guerrier : Inconnu.
  • Chevalier : Les Vendors rencontrés ont à chaque fois voué leur vie à une cause. A croire que la vocation de templier soit l’une des seules tolérées chez eux…
  • Maraudeur : Inconnu.
  • Voleur : Inconnu.
  • Assassin : Inconnu.
  • Marin : Inconnu.
  • Artisan : Inconnu.
  • Marchand : Inconnu.
  • Barde : Inconnu.
  • Prêtre : Inconnu.
  • Mages : Les Mages semblent avoir une part très importante chez ce peuple, d’ailleurs, c’est à croire que ce soit l’un des seul métiers tolérés chez eux…

Les Nains : Petit et à forte constitution, c’est un peuple rude comme la pierre où ils vivent. Très tourné vers l’art et l’artisanat, ils sont également de bons commerciaux.

  • Guerrier : Aucune réticence ici, bien au contraire. La démonstration de force brute est appréciée et fait souvent la part belle dans les loisirs.
  • Chevalier : Les dieux du Chaos et de l’Ordre faisant partie intégrante de leur vie, certain vouent leur corps et leur vie à défendre les précepte des dieux.
  • Maraudeur : Les maraudeurs sont utiles, mais ils n’ont pas l’importance que leur donnent les sylvains.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils retirent la vie, sans que les dieux l’ai décidé. Ils outrepassent donc les devoirs donné aux vivants.
  • Marin : C’est une profession inexistante chez les Nains. Il serait impensable que l’un d’eux quitte la pierre.
  • Artisan : Un métier noble. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de son art. Cependant, c’est un métier où il y a le plus d’évolutions au sein de la société.
  • Marchand : Un métier où on peut bien gagner sa vie. Il est fort apprécier et son appréciation dépendra surtout de sa réussite et de son charisme. C’est également un bon ascenseur social.
  • Barde : A une époque où les systèmes de communication éloignés commencent à peine, les bardes sont des personnes de choix qu’on invite souvent chez les nobles et personnes haut placées. Sa réputation dépendra surtout de sa capacité à véhiculer les informations et à distraire.
  • Prêtre : Ce sont des personnes très appréciées par les Nains. Ce sont des personnes auprès de qui on recherche conseils et supports émotionnel, mais également qu’on craint, car ils communiquent avec Dieu.
  • Mages : La magie n’est pas très présente chez ce peuple, qui préfère créer avec leurs mains. Pourtant, c’est chez eux qu’on dénombre le plus d’ingéniomanciens.

Les Féeries : C’est le petit peuple des forêts. Nés de la magie, ils ont énormément d’affinité avec elle et la nature. Pacifique de nature, les fées seront plus naïves et ingénue, comparé aux lutins qui seront plus malins et taquins.

  • Guerrier : Leur petite taille et leur désintérêt à la violence font que cette CS n’existe pas, ou presque…
  • Chevalier : Favorisant le « carpe diem », il est impossible que l’un d’eux voue sa vie à un dieu.
  • Maraudeur : Très prisé chez les lutins, il est inexistant chez les fées.
  • Voleur : Peut de civilisation les tolère. Ils amènent le chaos.
  • Assassin : Peut de civilisation les tolère. Ils retirent la vie, sans que les dieux l’ai décidé. Ils outrepassent donc les devoirs donné aux vivants.
  • Marin : C’est une profession inexistante chez les féeries. Il serait impensable que l’un d’eux quitte la terre mère.
  • Artisan : L’art féérique est très prisé.
  • Marchand : C’est un métier… Pour quoi faire ?
  • Barde : Conter est une seconde nature chez eux.
  • Prêtre : Des gens pour parler aux dieux ? Mais pourquoi ?
  • Mages : Ils sont nés de la magie… Ils sont la magie !

Les Haut-Félidés : Ce sont de grand hybride mi-grands félins, mi-humain. Leurs tailles, musculatures et constitutions sont grande et puissantes. Même s’il est déchu, il reste un peuple haut et fier. Ils ont un fort penchant pour la conquête et tout ce qui est démonstration des prouesses physiques et de courage.

  • Guerrier : Ils excellent dans cette pratique, mais ça ne sera rarement des combattants sans foi ni loi, au contraire.
  • Chevalier : C’est là que les haut-félidés s’épanouissent. Que se soit pour un seigneur, un dieu, ou simplement un idéal, ils resterons « droit dans leurs bottes ».
  • Maraudeur : La chasse est dans leurs gênes. Avec les Elfes sylvains, c’est là qu’on trouvera les meilleurs chasseurs et pisteurs.
  • Voleur : Le vol, avec l’assassinat, fait parti de ce qu’il y a de plus bas pour ce peuple.
  • Assassin : l’assassinat, avec le vol, fait parti de ce qu’il y a de plus bas pour ce peuple.
  • Marin : L’eau est de loin le pire élément pour eux.
  • Artisan : Cette race ne semble pas être doué pour ce qui est beau. Peut-être suite à l’esclavagisme des bas-félidés.
  • Marchand : Les haut-félidés on peu de patience, la négociation n’est donc pas chose courante chez ce peuple.
  • Barde : Ca peut être difficile à croire, mais il en existe.
  • Prêtre : Les dieux font parti de leur quotidien, un représentant des dieux est donc sacré.
  • Mages : La magie n’est pas une qualité physique, mais elle à su s’imposer. Tout le monde craint les mages et si tu es craint, c’est que tu es digne d’intérêt.

Les bas-félidés : Petit et très agile, ils ressemblent à des êtres hybrides, mi-petits félins, mi-humains. C’est un peuple dynamique, enjoué et bienveillant, pourtant, certaines choses de leur quotidien peut étonner.

  • Guerrier : Leur gabarit ne fait pas d’eux de bon guerriers.
  • Chevalier : Les bas-félidés sont un peuple assez chaotique dans leurs choix, les dogmes et la rigidité ne fait pas parti de leur vision du monde.
  • Maraudeur : La chasse est dans leurs gênes. Avec les Elfes sylvains, c’est là qu’on trouvera les meilleurs chasseurs et pisteurs.
  • Voleur : Bizarrement, pour eux, si quelque-chose est facile d’accès, c’est que la personne n’en voulait plus vraiment…
  • Assassin : l’assassinat fait parti de ce qu’il y a de plus bas pour ce peuple. Le respect du vivant est fort chez eux.
  • Marin : Un chat sur l’eau ? Vous êtes sérieux ?
  • Artisan : Cette race est douée de ses mains, surtout lorsqu’il faut se montrer ingénieux.
  • Marchand : Les bas-félidés sont de beaux-parleurs, le commerce est comme une seconde nature pour eux.
  • Barde : Les bas-félidés sont de beaux-parleurs, le commerce est comme une seconde nature pour eux.
  • Prêtre : Les dieux font parti de leur quotidien, un représentant des dieux est donc sacré.
  • Mages : La magie est intrigante est passionnante.

Les métamorphes : On peut les comparer à notre équivalent du peuple de la Grèce antique. C’est un peuple énigmatique dont la structure sociale est très stricte et rigide, notamment à cause de leur capacité de métamorphose. C’est également un peuple érudit, qui mettra toujours la connaissance avant l’action. Leur apparence d’origine n’est pas connu, mais il semble qu’il soit plutôt humanoïde.

  • Guerrier : La guerre est une protection qu’on ne peut malheureusement pas éviter. Mais elle reste plus théorique du fait qu’ils reste caché et évite de sortir de la situation de légende.
  • Chevalier : Se battre ne peut malheureusement pas être éviter. Mais elle reste plus théorique du fait qu’ils reste caché et évite de sortir de la situation de légende. Cependant, se battre pour un idéal reste mieux que se battre pour le plaisir.
  • Maraudeur : Sur leur île, la chasse n’est pas dans leurs habitudes. Tout étant structuré et défini, il reste peux de place à l’instinct et aux libertés.
  • Voleur : Le vol fait parti de ce qu’il y a de plus bas pour ce peuple. C’est une grave dérive.
  • Assassin : l’assassinat fait parti de ce qu’il y a de plus bas pour ce peuple. C’est un crime de la plus haute importance.
  • Marin : La navigation doit être pratiquée qu’en de rares occasion. Cependant, il faut être extrêmement doué pour s’approcher ou s’éloigner de leur île, sous peine de mourir noyer ou fracassé contre des rochers ou arbres.
  • Artisan : La beauté des objets est très importante et leur villes sont magnifique et complexes.
  • Marchand : C’est un métier nécessaire.
  • Barde : Tous les arts sont important, c’est la nourriture de l’esprit.
  • Prêtre : Nul n’oserai offenser un dieu ou l’un de ses représentant !
  • Mages : Tous les arts sont important, c’est la nourriture de l’esprit et la Magie est la plus appréciée.

Les Klotians : 2m30 de muscles et de brutalité ! Ce sont des barbares peux structurés et aux capacités intellectuelles très limités, préférant piller, détruire et massacrer.

  • Guerrier : L’odeur du sang, les os qui craque, l’extase d’un bon combat. Ca c’est la vie !
  • Chevalier : Pourquoi avoir foi en quelque-chose ? De toute manière on se retrouvera tous dans la mort.
  • Maraudeur : La chasse fait parti de leur plus grande occupation, mais elle est très rarement discrète…
  • Voleur : Voler oui, mais être discret et subtile est un manque de confiance en soit. Le pillage est préféré.
  • Assassin : Tuer, oui, mais être discret et subtile est un manque de confiance en soit. Le massacre est préféré.
  • Marin : L’eau c’est pour boire, pas pour marcher dessus !
  • Artisan : Ce peuple est plutôt primitif, leur créations sont à leur image.
  • Marchand : Le troc est la notion de marchandage la plus élevée chez eux.
  • Barde : Il faut quelqu’un pour donner du courage et raconter les exploits. Cependant, ça reste des lâches car ils ne participent pas aux amusements extérieurs.
  • Prêtre : Les dieux exigent des actions, pas des discours !
  • Mages : Les chamanes sont extrêmement rares chez ce peuple, donc d’autant plus vénérés.

Les Hommes-Dragons : 1m90 de muscles et un calme sans précédent. Leur peuple est pourchassé depuis des décennies, ils ont appris à vivre caché, surtout des Humains.

  • Guerrier : « Mieux vaut mourir en honneur que de vivre en déshonneur », c’est une devise forte chez cette race et montre bien que la violence gratuite est à proscrire.
  • Chevalier : Leur foi envers les anciens dragons est sans faille. C’est d’ailleurs ce qui les fait vivre : Revoir à nouveau les dragons voler librement.
  • Maraudeur : La discrétion, la patience et l’aboutissement d’une traque bien menée.
  • Voleur : Voler est un déshonneur et une bassesse.
  • Assassin : Tuer de sang froid… Très humains comme vice.
  • Marin : La mer est un lieu dangereux pour qui est lourd comme la pierre.
  • Artisan : Pour avoir un artisanat, il faut une civilisation. Par la faute de l’Église de la Lumière, c’est quelque-chose qui leur fait défaut.
  • Marchand : Ne pouvant pas s’installer, le marchandage ne s’est pas non plus installer dans leurs habitudes.
  • Barde : Retranscrire l’Histoire est un don qui se doit d’être partagé !
  • Prêtre : La religion est bien sûr présente dans leurs habitudes, surtout le panthéon de l’Ordre, mais rare sont les Hommes-Dragons à être prêtre.
  • Mages : La magie était l’un des domaines de prédilection des anciens dragons, perpétuer cet art, c’est leur rendre honneur.

Les anges des Enfers : Là, il ne s’agit pas de race à proprement parler. Un Ange s’incarnera dans le corps d’un Humain afin de servir Satan dans sa quête d’équité humaniste. Pour une bonne intégration en commençant votre mission, mieux vaut se référer à l’ethnie humaine choisit. Satan n’empêche rien, il faut juste que le choix s’accompagne de réussites.

Les anges de la Lumière : Là, il ne s’agit pas de race à proprement parler. Un Ange s’incarnera dans le corps d’un Humain afin de servir Dieu dans sa quête d’humilité et de bonté. Pour une bonne intégration en commençant votre mission, mieux vaut se référer à l’ethnie humaine choisit. Cependant, le choix de la profession dépendra de l’archange qui vous guide.

  • Guerrier : La violence est le domaine de des Ténèbres, représenté par Baphomet : Le Destructeur. Cette classe est donc interdite.
  • Chevalier : L’archange Michel aime particulièrement les personnes qui choisissent cette voie, car il aident à combattre les sbires des Ténèbres.
  • Maraudeur : La maraude est l’apanage du Chaos et se dissimuler en avançant comme un serpent ne représente pas la franchise. Aucun archange ne valide cette option.
  • Voleur : Voler est un pêcher capital. C’est punit par les lois de Dieu !
  • Assassin : Tuer est un pêcher mortel. Quiconque tue de sang froid, se voit fermer les portes du Paradis !
  • Marin : La mer relie les hommes entre eux. C’est un moyen de communication et de partage s’il est bien utilisé.
  • Artisan : L’art est une bonne occasion pour l’Homme de se recentrer et de réfléchir à ce qui l’entour.
  • Marchand : Il faut bien des personnes pour faire voyager les objets et rendre la vie plus simple, mais attention à l’avarice et à la luxure.
  • Barde : Dieu parle par les légendes et les actes de ses archanges. Les histoires sont un bon moyen de susciter les vocations.
  • Prêtre : Avec le chevalier, il n’y a pas meilleur porte-parole dans le monde. Leur érudition en fait également de bons médecins et faiseurs de miracles.
  • Mages : La Magie est le domaine d’Arkhan et fait donc partie du panthéon païen du Chaos. C’est une source de déséquilibre et un affront aux créations divines.

Les autres choix de « races » ne disposent pas de civilisation, avec leurs us & coutumes. Il faudra donc se référer à l’ethnie humaine  servant de base à la création du personnage Vampire, Loup-Garou, Esprit ou Éternel.

Bien sûr, l’humanité est divergente et il y aura toujours des exceptions. Pourtant, elles ne sont pas si fréquente que ça et il est bon de prendre connaissance de la perception des métiers par les différentes civilisations, afin de bien clarifier l’intégration de votre personnage dans son historique.

Si vous avez des questions ou des réactions, n’hésitez pas, vous avez de quoi vous exprimer ci-dessous.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Back-Ground

2 Commentaires

  1. Jorundson Hallstein

    à

    Bien pratique comme aide de jeux / BG.

    Répondre

  2. Jorundson Hallstein

    à

    Article sympa et clair.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les Classes Sociales.

Ce que l’on nomme « Classes Sociales » dans un JDR, ce sont le…