Accueil Back-Ground Les Salurites, ces conquérants.

Les Salurites, ces conquérants.

12 min lues
0
0
42
500px-Imperial

Dieu créa les Humains et conféra aux 3 enfants d’Adam et Eve -Caïn, Seth et Abel- la charge de guider cette humanité naissante.

Les Humains prospérèrent et 5 ethnies finirent par apparaître : Les Yatsuraïs, les Aruns, les Ekashites, les Ethites et les Salurites.

Caïn, le premier enfant, se vit confier le continent d’Aséan, son frère Abel vécu en Akapan et Seth pris sous sa protection le peuple de Tersaintes.

Caïn prît goût au pouvoir que lui conférait sa charge de guide et, réunissant ses fidèles, il provoqua la première guerre de l’Histoire humaine, entrant ainsi en conflit avec son frère Abel. Il assassinat ce dernier et lui ravit son pouvoir. Assoiffé de conquêtes, il jetât ses troupes contre Seth, son dernier frère. Ce dernier remportât la victoire dans le désert de Seïr, sur Tersainte. Seth en appelât alors à la Parole Divine et Caïn fut banni aux confins des terres des Hommes.

Le crime de Caïn avait introduit le Mal dans le cœur des Hommes. Se retrouvant sans guide, les Salurites et les Arouns s’opposèrent très vite dans une guerre sauvage, chacun cherchant à s’emparer des terres et des richesses de l’autre. L’issue de ces guerres qui dura plusieurs 10aines d’années, se clôturèrent par l’exil des Arouns vers les territoires glacés et hostiles du Sud d’Aséan. Leur roi, Junar, vaincu, le peuple se morcela en plusieurs clans rivaux.

Malgré cette victoire, les Salurites commencèrent à convoiter les biens de leurs semblables et les guerres intestines se multiplièrent pendant plusieurs siècles, avant d’atteindre enfin une stabilité.

La majorité des Salurites s’installent à l’Est d’Aséan, dans les régions les plus tempérées. Actuellement, ils occupent principalement l’Est d’Aséan et le Sud de Tersainte. Leurs civilisations sont de type moyenâgeuse et vont de la société féodale « européenne » à des républiques comparables à celle de la Rome antique. Il n’est pas rare que les différents états entrent en conflit, la plupart du temps pour des raisons territoriales ou religieuses. Militairement parlant, les Salurites possèdent la plus grande et puissante force armée. Mais leurs luttes intestines les éloignent de toutes possibilités de domination du monde. Actuellement, ils forment l’ethnie humaine la plus importante, réunissant environ 35% des Humains.

Ceux vivant à l’Est d’Aséan sont beaucoup moins intolérants que leurs homologues du Sud de Tersainte, ces derniers considèrent les anciens peuples comme des parasites ennemis de la vrai foi. Cependant, un Humain vaudra toujours plus aux yeux d’un humain d’Aséan qu’un Elfe ou tout autre représentant des anciens peuples.

Ils mesurent en moyenne 1m60, on la peau claire et des yeux allant majoritairement du noisette au noir profond. Il en va de même pour leur cheveux, allant du châtain au noir de jais. Cependant, les métissages dues aux guerres et aux conquêtes, font qu’on compte des blond et roux parmi eux, avec des yeux claire.

Plaçons maintenant ces événements dans le temps :

  • - 10 000 ans (environ) avant Melchisédech : Genèse : le Chaos et l’Ordre s’équilibre progressivement.
  • - 9 000 : Apparition des peuples anciens.
  • - 8 500 : Apparition des Humains.
  • De – 4 000 à – 3 000 : Les 5 grands peuples Humains se forment.
  • - 2 000 Caïn entre en guerre avec son frère Abel, la première guerre de l’Humanité.
  • - 1 800 : Caïn est défait par son frère Seth et banni des royaumes Humains.
  • 152 : Les Salurites entrent en conflit avec les Arouns.
  • 197 : Les Arouns s’exilent dans le Sud d’Aséan.
  • 683 : Apparition de l’Eglise en Tersainte.
  • 734 : Fondation de la « Sainte Inquisition ».
  • 973 : Les inquisiteurs massacrent le clan des « Crocs-Rouges » dans l’ancienne Arconie.
  • 1086 : Fondation de la nouvelle Arconie par l’alliance entre les Arouns et les Salurites.
  • 1998 : Aujourd’hui…

Récit de bataille :

« L’année 193, les Arouns, occupant les rives de la Dureau, entreprirent de nouveau de dépeupler avec cruauté les provinces de Fierchâteau et de Courtrocher. Robert, qui tenait la Marche, et Ramnulf, ayant rassemblé une multitude d’hommes, leur livrèrent bataille. Ceux-ci, se sentant poursuivis par l’armée, cherchèrent à se retirer en toute hâte vers leur flotte. Mais, comme ils virent que la multitude, les poursuivants, approchait, sachant que la fuite ne les sauverait pas, ils pénétrèrent dans une villa où, dans le peu de temps qu’il restait, ils se fortifièrent. Il y avait dans cette villa une très grande église construite en pierres, dans laquelle entra une grande partie des Arouns avec leur chef, Hasting. Robert et Ramnulf, avec leurs compagnons, fondent sur eux, massacrant tous ceux qu’ils trouvent à l’extérieur de l’église. Parvenant auprès de l’édifice, ils virent que celui-ci était fortifié et constatèrent que de nombreux païens se trouvait à l’intérieur. Après une courte délibération, ils plantèrent leurs tentes tout autour, afin que le lendemain, après avoir établi des levées de terre et amené leurs machines, ils réduisent l’ennemi. Le soleil était couchant. Robert, indisposé par la chaleur, retira son casque et sa cuirasse pour se rafraîchir un moment. Comme tous s’affairaient au montage du camp, les Arouns sortirent soudainement de leur abri et, avec une clameur immense, se ruèrent sur Robert et ses compagnons. Mais, bien qu’un événement aussi soudain puisse impressionner jusqu’aux hommes les plus aguerris, les Salurites se saisirent de leurs armes et se tournèrent vers les ennemis qu’ils forcèrent à refluer dans l’église. Robert, accourant sans casque et sans cuirasse, combattait sans prudence et, poursuivant très en avant l’ennemi, fut tué au seuil de l’église. Les Arouns traînèrent son corps à l’intérieur. Peu après, Ramnulf, qui se tenait à distance, observant la scène, fut gravement blessé par une flèche, envoyée par un Arouns depuis une fenêtre de la basilique. Emmené par les siens hors de la bataille, il survécut à peine trois jours. Une aussi malheureuse infortune mit fin au combat. L’armée, ayant perdu ses chefs et remplie d’une profonde tristesse, leva aussitôt le siège et retourna chez elle. Les Arouns triomphants rejoignirent leur flotte. »

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Back-Ground

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les Classes Sociales.

Ce que l’on nomme « Classes Sociales » dans un JDR, ce sont le…