Accueil Back-Ground La Genèse : le premier fils de Dieu

La Genèse : le premier fils de Dieu

9 min lues
0
0
43
228-2285852_angel-fantasy

[Extrait du livre des règles _ 2nde édition.]

Au commencement, l’Univers n’était qu’Ordre et Chaos, Lumière et Ténèbres. Les mondes naissaient et mourraient, les soleils brillaient et s’obscurcissaient. L’Univers infini resplendissait et s’emplissait des tumultes et du génie du Chaos et de l’Ordre.

De la Lumière jaillit la Pensée et ce qu’elle vit lui semblât fade et futile.

Pour donner un sens à son existence, elle créa la Vie, choisissant la portée des mondes, qu’elle fertilisa.

Et du conflit entre l’Ordre et le Chaos émergèrent les anciens peuples. Sous l’influence de ces êtres, ces deux forces primordiales empruntèrent le chemin de l’équilibre.

Trouvant son oeuvre incomplète, la Pensée décida de créer sa propre descendance.

Du feu, naquit le premier de ses enfants. Il leva les yeux vers son créateur, le reconnut comme son père et le nomma Dieu.

Grande était la force de l’enfant; bien trop grande pour qu’il côtoie les autres êtres. Aussi Dieu le plaça à sa droite, lui interdisant d’intervenir dans sa création. Satan était son nom.

De la Terre, il créa l’Homme, et nomma les deux premiers Adam et Eve. Satisfait, il engendra un peuple à leur image.

Satan s’adresse alors à son père :

- Père ! Tu n’as pas fait l’Homme à mon image, je suis fort et il est faible. Pourquoi cela ?

- Il n’a nul besoin d’être fort car je suis son père.

- Tu le condamne à vivre dans la souffrance et la servitude ! S’il était comme moi, il pourrait dominer son destin.

- Sa force réside dans la liberté de ses choix et de ses actes.

- En ce monde, sans pouvoir il n’y a pas de liberté. Tu commet une erreur.

- Ton jugement est obscurci, mon fils. De plus, mon choix est fait.

- Tu fais de mes frères un troupeau à la merci des loups, alors qu’ils sont dignes de partager mon pouvoir. Quel père es-tu pour leur promettre un destin aussi misérable ?

- Je t’avertis, mon fils : cette oeuvre est mienne et sacrée, tu ne dois point t’en mêler.

- Ceci est injuste ! Saches que je consacrerai mon éternelle existence à aider l’Homme à atteindre la perfection qui est mienne.

L’Univers trembla sous la colère divine.

- Tu te crois parfait, mais ton immense orgueil prouve le contraire. Pour ta rebellions, je te bannis.

- Quant à moi, je te renies et grâce à mon pouvoir, bâtirai mon propre royaume.

Ce conflit éveilla une puissance au cœur des Ténèbres. Celle-ci avait cinq visages, chacun représentant une facette du mal absolu…

Satan quitta le royaume céleste de son père et fit jaillir du cœur des flammes un empire magnifique qu’il nomma Enfer. Au jour où la dernière pierre fut érigée, cinq chevaliers lui rendirent visite. Leurs pas résonnèrent dans l’immense allée dorée qui les menait au trône du jeune Archange déchu, l’Archange des flammes, l’Archange de la lumière.

Leurs visages étaient masqués derrière des voiles d’ombres, et leurs armures lançaient des éclats de lumière noir.

- Qui êtes-vous et que voulez-vous au seigneur de l’Enfer ?

- Nous sommes ceux qui ne sont qu’un et qui pourtant sont multiples. Nous sommes de tes pairs les plus forts et nous venons à toi en paix pour que tu rejoignes notre cabale.

- Je n’ai que faire de vous, vous ne valez pas mieux que celui qui vous a arraché à votre non-existence froide et putride. Je me servirais de vous comme je me servirais de lui et j’amènerais l’Homme à ma droite par les Ténèbres comme par la Lumière.

Un des chevalier fit un pas en avant portant sa dextre à une lame noir et acérée. Satan, premier fils de Dieu, se leva tout puissant dans son ire et le chevalier tomba à genoux. Les autres le relevèrent et quittèrent le royaume de l’Enfer.

Ils auraient put l’affronter et peut-être le vaincre, mais ils préféraient le séduire et l’envoûter. Le temps, se dirent-ils, est la meilleure des armes. Mais le temps peut-il faire autre chose que glisser sur celui qui fut le premier des enfants divins et qui sera sans nul doute le dernier des êtres vivant.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Back-Ground

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Multiplicité ethnique de Ji-Herp: Une force ?

Ji-Herp à une spécificité qui peut le rendre complexe si on l’utilise comme une forc…